Le silence habité des maisons

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Selon les cultures et les époques, la tente, la villa, le palais, le château, l’appartement ou d’autres formes de logis ont contribué à définir les conditions de l’« habiter » : c’est à travers la définition d’un « chez soi » que s’établit notre rapport au monde et aux autres. C’est cette notion que notre colloque se propose d’explorer, dans ses multiples dimensions. Pour les peintres (dont Matisse à qui nous empruntons notre titre), la représentation de l’intimité en elle-même et dans son rapport au dehors est une métaphore du monde. De même, en architecture, le thème de la demeure apparaît comme un outil de connaissance de la discipline toute entière, ainsi qu’une clé de lecture pour comprendre nos sociétés actuelles. Des origines de la domus à l’actualité du logement et des villes, de la fonction protectrice de l’abri à l’épanouissement du plan ouvert, la maison voyage avec ses bagages : les habitudes, la représentation sociale, les meubles, les usages et les gestes quotidiens. Par ailleurs, l’espace domestique est aussi un espace juridique, la constitution d’une sphère privée qui s’est faite suivant des moyens qui ont évolué depuis les murs d’hier jusqu’aux écrans d’aujourd’hui. Que reste-il de « l’habiter » à l’heure du développement explosif des villes sans urbanité ? De l’imaginaire de la maison à la réalité du logement, ce thème façonne nos comportements et siège au cœur de la pratique architecturale ; il détermine des notions comme celle d’intériorité, de l’individuel et de son rapport au collectif. Que devient-il aujourd’hui ?
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Contact

247, rue Saint Jacques 75005 France
33(0)1 56 81 10 25
33(0)1 56 81 10 26
contact@sfarchi.org
http://www.sfarchi.org

Click to open a larger map