Le projet en questions

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Ce colloque réunissant, dans le cadre de la SFA, avec le soutien du CNRS, architectes praticiens et enseignants du projet, historiens, philosophes ou ingénieurs, s’organise autour de trois axes de réflexion : 1. Tandis que le développement des « spécialisations » en architecture tend à effacer les repères, on est en droit de se demander : que sait-on du projet ? Ce colloque propose donc, en premier lieu, de définir cet objet de pensée particulier qu’on appelle le « projet ». Est-ce la préfiguration d’une réalité construite, une méthodologie de conception appliquée aux bâtiments, ou bien est-ce autre chose ? Peut-on envisager une définition générale du projet par delà les différentes expressions architecturales ? Ce champ de réflexion recoupe la question de la réussite du « fait architectural », qu’il s’agira d’élucider en s’appuyant sur des cas précis permettant de faire la part entre la « valeur projet » et la « valeur édifice ». 2. Le rapport du projet à ce qui l’entoure : a. L’enseignement du projet. Quel est le poids du projet dans le contexte français actuel des études d’architecture ? Les enseignants du projet pourraient intervenir sur cette question déterminante pour l’avenir de la discipline. b. La portée du projet. Il s’agira ici de débattre des conditions de possibilité du projet dans le système de production du bâti auquel il est contraint de se plier. Le projet peut-il s’inventer comme manière d’agir sur le réel au sein des procédures de production en vigueur dans nos sociétés ? c. Le statut du projet. L’empire de l’image et la mort du projet : l’aliénation du geste architectural sous le joug des mouvements médiatiques et financiers, fait appel au devoir de critique au sein de la profession. Il sera également question d’interroger les conséquences de la transformation des outils de communication au cours des 15 dernières années, sur l’architecture et sur le projet. 3. Le projet est-il l’objet privilégié de l’architecture ? Son rôle est-il de penser l’architecture, ou bien est-il un instrument au service d’une représentation sociale ? Cette distinction, outre le fait qu’elle permet de situer deux grands courants hérités du XXe siècle, pose la question de l’autonomie et de la portée du projet. Dans un cas, le projet est l’expérience d’une recherche heuristique, se situant sur un plan parallèle aux pratiques artistiques, techniques et scientifiques. Dans l’autre, il se présente davantage comme la traduction, dans le cadre bâti, des rationalités économiques et techniques d’un moment de la société.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Contact

247, rue Saint Jacques 75005 France
33(0)1 56 81 10 25
33(0)1 56 81 10 26
contact@sfarchi.org
http://www.sfarchi.org

Click to open a larger map