Architecture, Littérature et autres arts : interactions, hybridations

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
L’ARCHITECTURE ET LES ARTS L’architecture conçoit et réalise des lieux de vie où s’enchevêtrent des pratiques esthétiques diverses en fonction des contraintes architecturales et des éléments artistiques qui les composent. La littérature, la peinture,la musique sont des Arts de l’espace, du temps et de la mémoire qui participent de cette mixité propre à l’œuvre architecturale. L’utilisation de l’image est de ce point de vue exemplaire. Elle est constitutive du projet architectural de sa naissance à sa réalisation, du croquis au dessin préparatoire, de sa visualisation virtuelle à son intégration comme élément architectural qu’il s’agisse du trompe-l’œil ou de l’image vidéo. Cet exemple a une valeur indicative. Il montre combien au-delà du simple renouvellement des normes esthétiques, l’architecture et l’art favorisent la création de formes nouvelles. La littérature, la musique, la scénographie (chorégraphie, décor…)… sont des éléments matériels et immatériels qui président à la création d’éléments architecturaux. A contrario, l’architecture prise comme motif fournit aussi à la littérature des contraintes spécifiques non seulement en termes de création, de construction mais aussi d’écriture. ESPACES ARCHITECTURAUX ET MONDES FICTONNELS L’architecte crée des lieux à habiter. Dans quelle mesure l’architecture détermine-t-elle notre façon d’être au monde à travers l’interaction spécifique entre celui qui l’habite et le lieu ? Quels sont les effets de sens d’un espace architectural ? Habiter nécessite l’élaboration d’un espace fictionnel propre pour faire sien l’espace architecturé de référence. La création de cet espace fictionnel relève-t-elle de l’intentionnalité de celui qui l’occupe ? Comment intériorise-t-on le lieu que l’on habite ? La diversité des lieux (du lieu heideggerien aux non-lieux de Marc Auger ou aux contre-lieux de Paul Ardenne…) exprime la multiplicité de nos types de relations à l’espace et au temps et l’évolution des modes d’habiter. Or, la littérature nous aide à rendre compte de ces modes d’appréhension individuelle et sociale et des différents types d’interaction en jeu. L’appropriation ou le rejet d’un lieu privé ou public passent aussi par des représentations historiques et culturelles diverses. La littérature et les arts peuvent nous permettre de saisir comment se constitue ce processus d’interaction et de fictionalité propre à l’habité, ses modalités, sa portée cognitive et ontologique. VERS UNE (RE)DÉFINITION DES LIENS ENTRE L’ARCHITECTURE ET LES ARTS L’architecture pose ainsi sans cesse à travers sa complexité la question de son statut et de son identité. Pour rendre compte de ces phénomènes d’interactions et d’hybridations la rhétorique, la sémiotique seront utilisées de manière complémentaire et analytique. Il s’agira d’étudier l’architecture en tenant compte des points de vue croisés des écrivains, des architectes, des plasticiens afin de mettre en perspective l’évolution des paradigmes architecturaux.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Contact

247, rue Saint Jacques 75005 France
33(0)1 56 81 10 25
33(0)1 56 81 10 26
contact@sfarchi.org
http://www.sfarchi.org

Click to open a larger map